Le père Ubu est content de son sort :

 

"Capitaine de dragons, officier de confiance du roi Venceslas, décoré de l’ordre de l’Aigle Rouge de Pologne et ancien roi d’Aragon,

que voulez-vous de mieux ?"

 

Mais la mère Ubu ne l'entend pas de cette oreille, ou plutôt de cette oneille, comme on dit chez les Ubus.

 

"Qui t’empêche de massacrer toute la famille

et de te mettre à leur place ?"

 

Ubu s'envergogne,

convoque quelques mercenaires (Dont le félon capitaine Bordure)

et zigouille le vieux vieux roi Venceslas et ces vilains rejetons.

Seul l’aîné, le jeune Bougrelas jure au nom de ses ancêtres Koenigsberg de venger la couronne.

 

Enfin Ubu est Roi !

 

Il peut manger fort souvent de l'andouille et rouler carrosse par les rues.

 

"Doublement de tous les impôts et triplement de ceux qui pourront être désignés ultérieurement.

Avec ce système j’aurai vite fait fortune,

alors je tuerai tout le monde et je m’en irai."

 

Mais les campagnes grognent déjà.

Et ne sont-ce point les russes, là bas,

pointant le bout de leur chapka ?

Vendredi 29 Mai

20h30

Théâtre des Carmes

© 2023 by THEATER COMPANY. Proudly created with Wix.com
 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now